Le glamour et la ruine
Project info

Je travaille sur le souvenir, l’empathie, le moi et la connaissance de soi.

Passionné de photographie, j’en utilise toute la technique, la simplicité et le discours direct, tant à la prise de vue, qu’en post-production et en présentation.

Par l’utilisation d’images de paysage, d’architecture ou d’objets usuels, par une technique obligeant une observation accrue de l’image (impression lenticulaire, impression sur aluminium, accident de lecture, jeux chromatiques), le regardant doit effectuer un voyage partant du spécifique conceptuellement collectif (une alliance), et se terminant par une réaction commune que chacun s’appropriera individuellement selon son vécu (l’alliance de grand-mère qui m’a élevé).

En quelque sorte, déposer une information au cœur d’une personne et la laisser se l’approprier par son vécu.

C’est une forme légère de jeux optique pour certains, une catharsis pour d’autres, une plongée dans ses souvenirs pour un troisième.