BETWEEN DOG AND WOLF (Entre chien et loup).
Project info

BETWEEN DOG AND WOLF

How would it be said that animals are watching us?
We have become used to characterising “the animal” without the same qualities that define “the human”. When an animal is given a mirror, man sees his own reflection. They cannot be anything but blind and dumb.
“Between dog and wolf” restores the gaze of animals on humans, when reintroduced and naturalized in both the rural and urban space.
If wild animals are on the loose in cities at night, do they look to us to know when and where to go? Not all of them get lost.  
Observing us creates more paths and a better understanding of the human world than we choose to understand in them.  
In these night scenes, illuminated by dramatic streetlights, the animals are positioned in natural and stylised poses, drawing the line between dead and alive. It communicates the ambiguity of the relationship between the animal kingdom and man, indirectly translating our relationship to the world. 

"Comment dire que les animaux nous regardent ?

Nous avons été habitués à caractériser “lʼanimal” en le privant des qualités qui définissent “lʼhumain”.
Ainsi dans le miroir que nous tendons aux bêtes ne se reflète que lʼimage des hommes.
Elles ne sont plus que des êtres aveugles et muets.”

“Entre chien et loup” tente de restituer le regard que les animaux portent sur nous en les ré-introduisant, naturalisés, dans des cadres ruraux puis urbains.

Si des bêtes sauvages traversent les villes la nuit, cʼest qu'elles nous ont observés pour savoir quand et par où passer. Toutes ne se perdent pas.
Elles nous ont bien plus regardés pour se frayer des passages dans nos mondes que ce que nous savons communément dʼelles.

Dans ces scènes nocturnes, théâtralisées par la lumière des éclairages publics, les animaux sont installés dans des poses naturelles et stylisées, ménageant une passerelle entre mort et vivant.
Il sʼagit également de faire communiquer avec ambiguité les univers des bêtes et ceux des hommes.