Қазақстан
Project info

Le Kazakhstan est un pays décidément méconnu. Sorti de l’union soviétique dans les années 90, il entretient aujourd’hui encore un lien fort avec la Russie. En témoigne les nombreux points communs entre les deux pays aussi bien en terme d’architecture qu’en matière de politique. Les représentations que l’on peut se faire de ce pays, à commencer par sa situation géographique, à mi-chemin entre la Russie et la Chine, mais aussi par sa superficie impressionnante (2 717 300 km2) sont très souvent erronnées. Cet imaginaire collectif a été particulièrement nourri par le personnage de Sacha Baron Cohen, Borat, qui tourne au ridicule le Kazakhstan et sa population.
Mais il suffit de s’éloigner de sa capitale, Astana et son architecture froide et énigmatique, pour découvrir des paysages variés, entre steppes et montagnes, ayant résisté à toute forme de civilisation.
La solitude y est paisible, ses âmes peu nombreuses, sincères et
accueillantes.
Si l’envie de garder ce trésor pour soi est tentante, l’absence apparente de tourisme et d’infrastructure reste un mystère.

Série réalisée en aout 2015 au Rolleiflex 2,8E et Kodak Portra 400.
Le voyage s’est concentré dans la partie Est du Kazakhstan, dans les provinces situées entre la capitale Astana, et son ancienne capitale Almaty.