Laxassaaye
Project info

Le 20ème jour du Ramadan de l’an 1883, Mame Cheikh Ibrahima Fall, une âme assoiffée à la recherche du secret divin rencontrait Cheikh Ahmadou Bamba père fondateur du mouridisme (1853-1927). Cette rencontre a donné naissance à la plus influente école soufie du Sénégal basée sur l’adoration de Dieu et le Dévouement dans le dynamisme.

Laxassaye, qui est le nom choisi pour ce projet photographique, est un terme « wolof » qui signifie s’attacher la ceinture. A l’instar de Mame Cheikh Ibrahima Fall, seconde figure charismatique du mouridisme, , ce terme désigne une communauté spirituelle plus connue sous le nom de Baye Fall. Bien qu'ayant dépassé les frontières du Sénégal, elle reste une communauté marginalisée.

Des études socio anthropologiques ou des théologiques ont déjà apporté une lecture très riche sur ce sujet. Par ailleurs, Il existe aujourd’hui encore peu de projets artistiques notamment visuels qui ont documenté ce sujet qui regorge d’une matière extraordinaire en termes d’émotions, de style vestimentaire, de la dynamique de groupe. D’où mon ambition d’en faire un projet de documentation photographique depuis maintenant 4ans.

Les 10 clichés choisis sont des échantillons de ce projet. Ils ont été pris lors de grands pèlerinages annuels qui se tiennent au Sénégal: celui de Touba (Région de Diourbel) et celui de Darou (Région de Fatick). Il s’agit de photos spontanées qui illustrent les piliers fondamentaux du Laxassay: la foi, l’optimisme, le dynamisme dans le dévouement, la dépense (sacrifice) et l’humilité.