Parlez moi mouton, je vous parlerez du monde.
Project info

Je suis toujours aussi étonnée du recul que dispose un berger sur le monde. A croire que de prendre de la hauteur tout paraît plus simple, plus limpide plus compréhensible.
Depuis, quand le quotidien est pénible ou compliqué, j'avale du dénivelé et j'observe de mon perchoir le tumulte des vallées.
Je redescend le coeur plus léger, les idées claires, le bruit des sonnailles m'accompagne et me berce.