The Black Of Eyes
Project info

Depuis son premier voyage aux États Unis d’Amérique, en 1969, jusqu’à aujourd’hui, Michel Berberian a voyagé en pointillés à travers le monde. Plusieurs époques et des circonstances très diverses qui s’entrelacent avec ses activités professionnelles. Il parcourt les pays, en essayant toujours de comprendre les Hommes apparemment si différents mais finalement tellement semblables pour, à travers ces ethnies, ressentir la nécessité de saisir notre propre existence en la mesurant à la diversité infinie des cultures. Avec THE BLACK OF EYES, Michel Berberian nous invite à regarder le monde en face. Dans le noir des yeux, sans fard, pour essayer d’appréhender la particularité de chaque individu quelque soit son origine. C’est sa façon de nous dire que le monde nous regarde aussi. La série s’étend de la fin des années soixante jusqu’à aujourd’hui et nous emporte à travers les frontières qu’il a traversées : USA, Guatemala, Maroc, Mauritanie, Ile Maurice, Vietnam, Myanmar, Laos, Russie, Espagne, Japon, France... A chaque fois, et c’est le point commun de ces clichés, le sujet regarde l’objectif. « À cet instant, nous sommes seuls face à face. Nous nous regardons, et nous nous demandons : " qui es-tu toi ?".