Panic COVID
Project info

Premier jour de confinement en France, les français se ruent vers les supermarchés, se regardent de travers, la tension est palpable même pour moi qui naviguent autour de différents supermarché de la ville pour immortaliser ce moment d'histoire. Les gens me regardent, de manière agressives, d'un ton grave et inquiet. Je suis à la fois troublé, ému, inquiet à mon tour. J'immortalise tel un chasseur les émotions des gens, des enfants, comme si je n'en avais pas le droit, comme si c'était tabou, interdit. Le temps est gris et ajoute une dimension catastrophe à cette journée morose qui restera un souvenir mitigé bien qu'historique dans mon esprit.