LE RÊVE EN BLEU DE ESTEBAN - 1979
Project info

Reportage d'auteur. Explosion de la plate-forme IXTOC ONE dans le Golfe du Mexique - La plus gigantesque marée noire de tous les temps.
Juillet 1979. (DISTRIBUÉ ET ESCROQUÉ PAR L'AGENCE GAMMA) Publié dans le monde entier / Scoop

“ ... Avec “Le Rêve en Bleu d'Esteban“, la référence au film, à sa matérialité, à son défilement, à ses changements d'angles, à ses variations scalaires, insulfent une respiration aux images arrêtées, une certaine musicalité, un certain “liant“ à l'effet de coupure qu'instaure le passage d'une image à une autre; la référence picturale quant à elle substitue à la finitude d'un réel calqué sur l'infini du langage: l'une et l'autre ouvrant à la jouissance du texte photogrphique.“ - Jean-Louis Libois - Cinéaste / Professeur de cinéma Université de Caen.

" Pour être poète, Alain-Gilles Bastide n'en est pas moins un homme d'action. Après son album “Les Gens de mon Village“, il vient de publier, retour du Mexique, où flambait, il y a peu, IXTOC 1, "Le Rêve en Bleu d'Esteban“. Pour raconter l'histoire du puits de forage qui a explosé le 3 juin dernier dans le Golfe du Mexique. Alain-Gilles et son inséparable ami Charlie Nose ont réussi à se poser en hélicoptère sur les plateformes brûlantes; pour tout équipement, un minuscule reflex à moteur (cherchez la marque ...). Le résultat: un livre d'images ardentes; une mise en page comme une mise à mort; une histoire d'enfer. Tant pis pour Estéban, l'enfant sourire devant son mur bleu; tant pis pour la mer. Apocalypse Now.“ UN LIVRE QUI BRÛLE LES PLATEFORMES / Photo Cinéma Magazine N°4