Watch the silence
Project info

Quand on pratique l’Urbex, on développe fortement son ouïe. On modifie aussi sa façon de se déplacer. En exploration, on perçoit des bruits que nous serions incapable de déceler dans la vie courante, déjà par le fait d’avoir des montées d’adrénaline, mais aussi de par le silence et l’atmosphère qu’imposent les lieux.