[dikʀ ɔik]
Project info

[dikʀ ɔik] : qui a la propriété de prendre une couleur différente suivant l'angle sous lequel on le regarde

Prise à partir d’une multitude d’éléments urbains dont notre conscient renvoie une unique représentation depuis notre enfance, cette série m’a poussé à travailler sur la recherche de nouvelle(s) représentation(s) d’objets de notre quotidien (roue de voiture, vitre brisée, robinet de jardin de ville, vitrine de magasin, poignée de porte, etc ) en me plaçant sous un angle différent de celui sous lequel nous avons l’habitude de les regarder.

Au premier regard, mon conscient m’a renvoyé la représentation que je connaissais et que mon cerveau a depuis longtemps automatisé. Mais par un travail d’expérimentation qui n’a pas toujours été couronné de succès, je me suis approché de ces différents objets lors des mes balades photographiques dans la ville de Paris et j’ai progressivement découvert un monde qui m'était jusqu’à présent invisible. Sans être dans l’univers macroscopique puisque ces différents clichés que je vous propose ont été réalisés à partir d’un objectif microscopique, j’ai plongé progressivement dans un monde qui m’était encore inconnu et que je vous invite à découvrir à travers ces clichés.

Cette première série photographique est une ode à la découverte et à la connaissance de soi-même. Ce jeu permanent entre conscient et inconscient peut sembler effrayant au premier abord mais il cache sans doute une beauté que seul celui qui en possède l’envie pourra y trouver. En conscientisant certaines expériences de notre vie tout en étant résiliant face aux difficultés de notre condition humaine, nous avons la capacité à changer de trajectoire pas à pas pour se rapprocher progressivement de notre moi profond et à agir en cohérence avec ce que nous pensons.

Depuis quelques années et en passant notamment par un travail d’affranchissement de certains comportements automatiques hérités de notre culture et de notre passé, j’évolue à travers différentes pratiques artistiques mais aussi spirituelles et je reste persuadé qu’une multitude d’expérimentations permettent à chaque humain d'accéder au sens personnel et subjectif de sa vie humaine car comme le souligne Pierre Hadot, “les formes en sont extrêmement variées.”

[Qui regarde dehors rêve. Qui regarde à l'intérieur se réveille] : Carl Jung